aux éventuels passages de mes familles et amis!

Publié le par Evan Magnus

voilà, toute ma famille n'étant techniquement pas au courant, mais sait-on jamais...

si vous passez par là et voyez mon blog, j'ai quelque chose à vous dire.

effectivement, je n'ai pas parlé de ma dysphorie du genre à tout le monde, c'est mon choix. je veux d'abord être sûr d'avoir du concret===>la testostérone.

oui je suis trans, oui, je n'ai rien dit pendant toutes ces années où j'ai souffert en silence, je me suis forgé une carapace pour faire plaisir aux gens, pour ne pas faire de peine et ai voulu trouver la stabilité de l'emploi avant d'entamer ma transition.

sachez que ce n'est pas la faute des mes parents, ils n'y sont pour rien, ils voyaient une fille, ils l'ont donc élevé comme une fille, donc vous voyez que ce n'est pas leur faute.

ce n'est pas ma faute non plus, on ne devient pas (ou pas forcément) trans, on né trans. chacun évolue à sa manière, tout comme une personne non trans évolue à sa manière.

ça va jaser, hurler dans les chaumières, mais je tiens à vous dire que vos éventuels comportements négatifs, agressifs, n'ont pas lieu d'être. je suis qui je suis, et vous n'êtes probablement pas vous non plus des modèles de sainteté, pour autant je vous aime comme vous êtes, avec vos qualités et vos défauts, même les pires.

j'ai décidé d'être heureux et non pas heureuse, parce que jamais je n'ai été une fille et jamais je n'en serai une.

j'ai de la chance d'avoir une famille multiple, de tous horizons (tonton P. du sud de la france, si tu passes ici, tu es ce que tu es, et avec ou sans ce que tu es, je t'aime très fort aussi, peu m'importe ce que tu es, tu restes mon oncle et j'imagine que toi tu peux me comprendre).

je ne suis pas plus fou que la planète entière, mais je veux vivre, vivre enfin ma vie pour moi, avoir droit au bonheur, et je suis humain, un humain comme les autres finalement.

je ne fais pas n'importe quoi, je ne fais pas les choses n'importe comment, puisqu'une transition passe obligatoirement par des médecins. je suis donc bien entouré, bien suivi. j'ai confiance, en moi et mes capacités (chose qui n'était jamais arrivé avant), mais est ce que je peux compter sur vous, ma famille et mes amis?

est ce que quand il faudra faire ces putains d'attestations pour le juge qui devra faire mon changement d'état civil, je pourrai compter sur vous?

j'aimerai bien, mais parfois je suis bien naïf et je me fais avoir, donc à vous de voir, la balle est dans votre camp.

j'ai fait des sacrifices pour chacun d'entre vous, pour vos bonheurs, pour ne pas vous déranger, je n'ai jamais rien demandé alors, pour une fois, je vous demande de l'aide. mais répondrez-vous présents?

Publié dans transition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article