parcours transition

Publié le par Evan Magnus

je me suis aperçu que je n'avais pas mis de parcours de transition, donc je vais réparer cette erreur tout de suite.

pour celles et ceux qui ça peut aider, pour démarrer la transition ou tout simplement pour essayer de comprendre, voilà dans les grandes lignes ce fameux parcours transitionnel.

le psychiatre. même si c'est un sujet dépsychiatrisé, beaucoup de médecins veulent un suivi psychiatrique. c'est une sécurité si on veut.

j'avais dis dans un article précédent mon ressenti à ce sujet, donc on ne va pas vraiment revenir dessus. juste que c'est important pour nous d'avoir le choix, déjà, même si au final on ne l'a pas, on devrait l'avoir, mais c'est quand même bien d'avoir ce type de suivi, on pourrait avoir des maladies, des troubles, voire juste envie de se confier, donc c'est bien quand même le suivi psychiatrique. c'est prit en charge pas la sécu (cpam/sécurité sociale) soit à 65 pour cent soit à 100 pour cent.

l'endocrinologue: c'est le docteur des hormones, c'est lui/elle qui délivrera les hormones, fera passer des bilans hormonaux, réduira ou augmentera nos doses d'hormones, il fera aussi des attestations pour les chirurgiens et le changement d'état civil (comme le psychiatre). là aussi c'est pris en charge par la sécu.

les chirurgiens: pour la mastectomie/mammectomie puis l'hystérectomie. ce sont des grosses opérations, l'une pour nous rendre ce torse que nous aurions dû avoir dès la naissance, l'autre pour l'obligation d'être stérile lors du changement d'état civil. ils délivreront eux aussi des attestations, mais que pour le CEC (Changement d'Etat Civil), avec notamment le compte rendu opératoire.

puis le fameux changement d'état civil qui fera de nous des hommes ou des femmes légalement. on doit prendre un avocat qui présentera notre dossier au JAF (Juge aux Affaires Familiales) et au procureur de la république et qui défendra notre situation.

et lorsque ce CEC sera positif, il sera effectif après le délai d'appel (durée aléatoire), et il faudra faire le nécessaire pour faire les changements auprès des administrations, travail, bail/achat du logement, propriétés d'animaux etc... l'avocat peut prendre en charge l'envoie du jugement à notre mairie de naissance pour modifier notre acte de naissance, ça peut être le juge, ou même nous. c'est à chacun de voir sa situation.

ça c'est donc les grandes lignes, mais pas l'ordre établi. sauf le CEC qui intervient en tout dernier. l'ordre varie d'un trans à l'autre, d'un parcours à l'autre (les différents parcours seront le sujet d'un prochain article.).

certains vont faire une demande d'acte de notoriéré chez un notaire, d'autres vont au tribunal de grande instance faire une demande de changement de prénom, en attendant le CEC, et encore d'autres ne le font pas.

il existe d'autres opérations, la métaidoplastie et la phalloplastie, c'est, en gros, la construction du pénis chez les ftm. la vaginoplastie chez les mtf (mais je ne connais pas le sujet mtf, donc si il y en a qui passent par là, si vous voulez en parler, pas de soucis.

les méta et phallo n'ont rien d'obligatoire, c'est à chacun d'estimer s'il en a besoin ou pas. j'ai choisi la méta mais je veux d'abord boucler ma transition+CEC avant d'y repenser sérieusement.

j'ai envie de vous dire de faire attention tout de même quand vous prenez des rendez-vous avec des psy (pour l'instant c'est l'étape que je viens de faire, j'ai une attestation pour l'endocrino). certains vont vous dire qu'il faut un délai de 2 ans de suivi psychiatrique pour avoir tout le reste et c'est faux, archi faux! il faut effectivement 2 ans de suivi psy, mais uniquement pour que la sécu prenne en charge sa part pour la phallo. donc notez le dans un coin de votre tête, sur un papier, un smartphone et n'hésitez pas à le dire au médecin, une piqûre de rappel ne peut pas leur faire de mal à eux non plus.

éventuellement un suivi psychologique en plus ne ferait pas de mal, si on veut, si on peut...

voilà...

à bientôt/

Commenter cet article