petit point...

Publié le par Evan VERGASSOLA

coucou,

donc voilà, je me suis aperçu que je ne citais pas de noms entiers de médecins, parce que j'ignore si sur un blog on a le droit, c'est interdit par exemple de citer les noms de médecins francais sur les forums, mais les blogs, c'est la question...

donc ne pas hésiter à me demander en commentaires mon email, duquel je vous ferais parvenir le/les noms (au cours de l'avancée de ma transition).

ceci dit, même si ça ne me dérange pas de donner des noms (ça peut aider bien sûr), ce que j'attends c'est que vous réfléchissiez bien avant de demander un nom/adresse...

une transition ftm ou mtf n'a rien d'anodin, ça n'est pas une opération pour enlever les dents de sagesse ou l'appendice. c'est un parcour long, parfois douloureux, sûrement difficile. il faut être sûr de soi, même si parfois on a envie de baisser les bras, que c'est coûteux, que l'environnement familial et amical ne s'y prête pas.

bref, je conseille vivement de voir un psychologue avant d'entamer quoi que ce soit, même 2 ou .3 séances... renseignez-vous au cdass de votre ville, ils ont souvent un psychologue disponible, et on ne le paye pas puisqu'il/elle est normalement salarié du conseil général dont dépend votre cdass, c'est le cas à Quimper (celui de Quimper est génial!) et Carhaix (les vieilles charrues pour les connaisseurs de festivals) par exemple.

les psychologues sont tenus au secret médical que vous soyez mineurs, majeurs, protégés (tutelle, curatelle, C.J.M. ou autre), etc...

le but n'est pas de se dire qu'on peut transitionner facilement, que tous les médecins vont vous dire oui facilement pour le suivi et traitement... c'est un choix lourd de sens, de conséquences, irréversible, donc ça implique une maturité d'esprit énorme quand même.

pour certains/certaines, c'est une passade, on s'habille mec ou fille juste histoire de voir ce que ça fait puis on rentre dans le moule... combien de jeunes filles aujourd'hui s'habillent mec et reviennent aux tenues féminines? ou de garçons qui veulent voir ce que ça fait d'être en talon-aiguilles de maman?

pour d'autres il y a un vrai mal-être qui dure, pour certains, depuis la petite enfance, on est garçon ou fille dans un corps de fille ou garçon, et pour le vivre encore à 31 ans, je sais que c'est horrible à vivre.

l'important, c'est de savoir ce qu'on veut et d'être bien suivi, de s'armer de patience...

avoir un travail est un plus.

pour ma part, j'avais buté sur l'âge de 30 ans pour débuter ma transition (j'ai oublié de le dire sur le forum vert, d'ailleurs). c'était l'âge qui me correspondait, parce que je voulais être absolument sûr de ce que j'étais, ce que je voulais... quitte à souffrir plus longtemps... je voulais aussi m'assurer une stabilité professionnelle, ce qui est chose faite depuis 2013.

j'ai donc une relative stabilité: je paie mon loyer et mes factures, je travaille, je suis posé mentalement, du moins un minimum, autant qu'on puisse l'être quand on a du vécu derrière:

j'ai survécu au divorce parental (c'était mal parti vu que ça c'est pas très bien passé entre eux et qu'ils m'ont mis involontairement au milieu), j'ai survécu aux décès de gens que j'aimais très fort qui ont jalonnés ma vie, j'ai survécu au décès de mon fils et la perte de mon logement en 2011 ainsi qu'à la trahison de certains... j'aurais pu déconner, trouver une corde et un arbre, je n'ai rien fait de ça parce que je voulais cette putain de transition, j'ai acquis la volonté de sortir de cette situation de merde dans laquelle j'étais... je ne suis pas peu fier, mais pas non plus à féliciter ou quoi que se soit, j'ai juste fait ce qu'il fallait pour atteindre mon but...

je n'en suis qu'au début, mais j'ai la gnaque et je souhaite cette gnaque à tous et toutes, mais attention, je ne suis pas le botin médical non plus, le forum vert ne l'est pas non plus... donc si 36000 demandes de noms je finirais par dire stop.

avant d'entamer une transition, l'important c'est de chercher des renseignements, discuter si possible avec des ftm ou mtf selon votre situation, sur le net on trouve, mais faut lire parce qu'on peut trouver de tout... voir un psychologue est important aussi pour vider le sac, vérifier si c'est pas juste une mauvaise passe...

et, je ferais un article probablement plus tard sur l'intérêt du psychiatre pour moi (selon mon avis), un psychiatre en début de parcours n'est peut-être pas si inutile pour vérifier qu'il n'y a pas d'autre soucis que le syndrôme de Benjamin/transsexualisme (appelez-ça comme vous voulez)... ça fait du bien de parler à quelqu'un de neutre, étranger aux amis, famille... encore faut-il trouver le bon j'en conçois...

un bon pavé comme je sais les faire, et là-dessus je vous dis à bientôt!

Publié dans transition

Commenter cet article