le creux de la vague...

Publié le par Evan

bon ben voilà... je cumule en ce moment. entre la découverte du décès de mon oncle (qui était aussi mon parrain), la fin de l'androtardyl dans le sang, le stress de l'attente pour le prochain rendez-vous médical... je suis au creux de la vague.

donc voilà, mes pensées les plus sombres, par rapport à mon rdv avec le Dr H. à Brest la semaine prochaine (le 24/03/2016)... je ne sais même pas pourquoi j'ai pris ce second rendez-vous, je ne sais s'il va accepter de m'opérer pour la mammectomie, parce que clairement, même si j'avais réussi à perdre 7,5Kg en novembre, ben d'avoir arrêté le sport le temps de l'arrêt de travail + 2 semaines (reprise du travail puis gros rhume), j'avais repris le sport mais avec le temps de merde qu'on avait eu à ce moment-là, les chemins pour courir et marcher étaient accidentés, donc j'avais arrêté... puis de toute façon j'ai pas envie de sortir, j'ai plus envie de rien... je me prend du féminin à tout bout de champs, alors je m'enferme chez moi, aller au boulot est un calvaire, parce que je ne suis pas opéré pour la mammec et que du coup, je passe encore pour une fille. vivre cloitré, c'est pas bon, mais j'ai pas le choix... sortir me demande un effort énorme. je ne supporte plus rien...

alors forcément, je grossis parce que je ne bouge presque plus (seulement au boulot, aux courses et rarement un tour) et parce que le stress fait grossir, parce que dans ma famille l'obésité est héréditaire... mais je stress à fond, je négative à fond.....

bref, je crois que le Dr H. refusera de m'opérer à cause de mon poids et ça me met vraiment mal, j'arrive pas à me défaire de ça, j'arrive pas... j'ai juste envie de pleurer... si le Dr H. pouvait, le 24, me donner une bonne nouvelle, ça serait bien, ça m'aiderais à remonter... mais j'y crois pas... tout ça parce que je suis gros...

Publié dans transition

Commenter cet article