quand la Sécurité Sociale me fait devenir dinguo!!!

Publié le par Evan

oui, j'ai pas trouvé mieux pour expliquer la situation.

donc, pour rappel, début février: pose d'une date pour la mastectomie. la semaine suivant, la polyclinique annulait la date parce qu'elle se planque derrière la médecin conseil du Finistère, en disant qu'il faut un certificat co signé psychiatre + endoc' + chirurgienne (chose totalement fausse, on le sait tous, ce certificat n'a aucune légitimité.)

donc s'ensuit un essai avec un certificat co signé par ma psychologue... qui n'a pas fonctionné... alors que j'ai filé tout mon dossier pour prouver ma bonne foi quant à cette chirurgie... et que je suis bien trans... (bref)

j'ai donc remonté mon dossier (photocopies sur photocopies + une lettre bien sentie expliquant les faits et mon refus de décision), envoyé dès que possible au service contestations de la Sécu (en date du 20 mars 2017);..... on m'avait dit 8 à 10 semaines avant nouveau contact...

chose faite le 6 juin 2017... ils ont mit 48h pour me dire que mon message avait été transmit au service concerné (?)...

j'ai reçu un mail hier soir  (donc le 13 juin 2017) pour me dire que mon dossier passerait lors d'une prochaine commission, qu'il y a beaucoup de dossier à traiter... bref, je deviens dingue...

donc rdv avec l'asso vendredi après leur passage à la direction de la Sécu, pour un débriefing. suivant ce qu'il en ressort, je pense mettre la ldh dans le vif du sujet, si ça peut aidé à faire bouger les choses... je suis comme tous les trans, j'ai des droits, j'ai droit d'avoir cette mastectomie sans qu'on m'exige un putain de bout de papier et la médecin conseil fait clairement de la discrimination au sujet des trans.

pour rappel, la médecin-conseil n'a pas été fichue de me donner le texte de loi/le truc de la H.A.S. indiquant l'obligation d'un certificat co signé psychiatre, endoc et chir'... j'ai donné les attestations du psychiatre qui me suivait jusqu'à sa retraite, celle de l'endoc, je pouvais pas faire mieux, dans le sens ou c'est tout ce qui est demandé, et rien de plus...

il y a donc de la discrimination par ici et je suis bien décidé à faire respecté mes droits, même si ça prend du temps et que ça me bouffe la vie. je ne veux pas non plus que d'autres trans arrivent derrière et doivent se farcir tout le boulot/subissent cette discrimination...

 

suite au prochain épisode...

édit du 20/06/2017: passage en commission le 20 juillet 2017...

 

 

Publié dans transition

Commenter cet article