passage à vide?!

Publié le par Evan VERGASSOLA

voilà voilà...

pas bien, fatigué, mal à la tête... crevé en vrai... déprimé, grosse envie de pleurer, manque de motivation, pas envie de faire les choses, même pas de me lever le matin pour aller travailler...

ça sent le pic bas de testo, le moment où la testo est tellement basse dans le sang que plus rien ne va correctement...

j'aurais ma prochaine injection, la 3ème, mardi 21 juillet 2015, je passerai de 0.20ml à 0.40ml... bref, si au bout de 2 semaines ça me fait les même symptômes qu'en ce moment, alors c'est bien la testo trop basse... bon à vérifier quand même avec le bilan que je ferai courant août (aux alentours du 10 août vu que ma 4ème injection sera le 11) ça me fera une base objective sur mon taux de testo...

sinon, à part ça, je devais voir pour un rdv avec un chirurgien, ben rien du tout, le service chirurgie gynéco devait me rappelé (la secrétaire) après en avoir parlé avec un doc qui lui devait se renseigner... en plus j'arrive pas à joindre mon psy, enfin si, le deal c'est on fait sonner son téléphone et dès qu'il a une dispo il rappelle, chose faite la semaine dernière, pas de nouvelles de lui, rappelé ce matin, peut-être me recontactera-t'il aujourd'hui? je l'espère puisqu'il me faut cette bip d'attestation pour les chirurgies... et je ne veux en aucun cas continuer mes recherches de chirurgiens sans ce bout de papier... on sait jamais, j'anticipe toujours, on peut appeler pour prendre rdv et avoir le rdv pour dans les jours qui viennent, comme pour dans 6 mois, donc mieux vaut avoir tous les papiers nécessaires...

bon ALD: ok, CMU-C: ok, parcours coordonné avec médecin traitant: ok, suivi psy: ok quand il se décide à rappeler, suivi endocrinologue: ok... donc tout est ok, jusque-là...

je déprime parce que je tourne en rond, le boulot me plait toujours mais j'ai envie de changer de chantier et d'horaire, parce que j'en ai marre de me farcir 40km par jour pour presque rien comme horaire, parce que j'ai l'impression que mes supérieurs se payent ma tête (problème d'autolaveuse, signalé il y a plus d'une semaine, toujours rien fait)... parce que je suis maintenant dépendant d'une hormone de synthèse à vie alors que j'aurais dû naitre homme bio... j'ai relativement bien réussi à supprimé cette drogue qu'est la cigarette (pas une seule clope depuis un peu plus de 2 mois maintenant) et voilà que maintenant j'en prend une autre, la testo chimique...

déprimé parce que ma mère me gonfle à me parler féminin en insistant bien alors qu'elle sait très bien que je transitionne et moi qui ferme ma bouche parce que sinon madame va encore m'insulter et me menacer de me foutre dehors... je tiens pas à vivre sous les ponts non plus, j'ai rien contre les sdf mais pour autant il est hors de question pour moi de vivre comme eux.

déprimé parce que mon CO professionnel n'est pas encore fait et que lorsque ce sera fait je risque fort de perdre mon taf (je suis en relation directe avec les clients de ma boite donc ça pourrait ne pas plaire, ma transition)...

déprimé parce que j'arrive pas à ouvrir ma bouche et défendre mon biftek, parce que je suis d'une illégitimité flagrante===> je suis un mec mais je n'en n'ai rien physiquement, donc question réalisme on repassera...

raz le bol de juillet 2015... rien ne va comme je veux donc ça m'énerve...

Publié dans transition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article